Voyager à Lhassa en Chine

Chaque voyage au Tibet nécessite un arrêt à Lhassa. La capitale exige de rester plusieurs jours pour s’habituer au pays mais aussi pour visiter les monastères dans un rayon d’environ 15 km. Que peut-on voir à Lhassa ? Ne commencez pas par la montée jusqu’au Potala, le palais des Dalai Lamas si vous ne vous êtes pas encore habitués à l’altitude. Tout d’abord, flâner dans l’ancienne ville pour découvrir le Barkhor, un chemin rituel pour les pèlerins de tout le Tibet. Chacun d’eux porte le costume traditionnel multicolore de sa région et tourne son moulin à prières.

Découvrir la Ville de Lhassa

Vous devez marcher sur ce chemin circulaire, situé autour du Jokhang, dans le sens des aiguilles d’une montre (il est plein de poteaux). Les pèlerins atteignent le Jokhang, le sanctuaire le plus vénéré du Tibet, et offrent leurs foulards de cérémonie et du beurre de yak pour les lampes. Vous ne pouvez visiter cet endroit que le matin. Il coûte environ 25 CNY. Si vous arrivez tôt, vous pourrez profiter d’une vue magnifique sur le Potala et la plaine. L’accès aux principaux temples et monastères est gratuit. Un peu plus loin se trouve le marché avec ses étals de viande, de légumes et de céréales. Autour de la mosquée voisine, ne manquez pas le marché musulman et les petits restaurants. Le palais du Potala (118 m de haut), emblème du Tibet, a été commencé en 1645 et achevé cinquante ans plus tard. Par la suite, chaque Dalaï-lama a apporté sa propre contribution et a pris ses propres dispositions. Chapelles, vestibules, grottes, grandes pièces et escaliers se succèdent. Il est nécessaire de consacrer plusieurs heures à marcher calmement à travers le lieu sacré, ouvert aux visiteurs seulement le lundi et le jeudi matin.

Nous vous recommandons fortement d’obtenir les informations et les billets (ils coûtent environ 50 CNY) auprès des grands hôtels ou agences. Les photographies sont strictement interdites. Ani Sangkoung, près de la mosquée, est un couvent de religieuses du 15ème siècle. Une fois de plus en activité, il a des fresques intéressantes. Le temple de Ramoche, au nord de la vieille ville, date du 7ème siècle et abrite quelque 500 moines (ne manquez pas ses magnifiques moulins à prières). Le Norbulingkha (Jardin de la Pierre Précieuse) est un grand parc situé au pied ouest du Potala. Il possède quatre palais d’été construits par les Dalai Lamas, et un autre achevé en 1956. Lorsque vous quittez la capitale, vous pouvez envisager plusieurs excursions d’un à trois jours. Louer une voiture avec chauffeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *