palmarès juin 2012

Mon palmarès des films pour le mois de juin 2012

Retrouvez les films à l’affiche au mois de juin 2012 et mon avis sur chacun d’eux.

Blanche Neige et le chasseur de Rupert Sanders.

palmarès juin 2012

Mon avis: Il fallait oser revisiter le conte célèbre de Blanche Neige en y ajoutant de la noirceur,du combat et le résultat est plutôt pas mal avec une super BO signée James Newton Howard.

Prometheus de Ridley Scott.

palmarès juin 2012

Mon avis: Ce film semble le digne héritier de la saga Alienavec un Ridley Scott plus inspiré que jamais,et promet une richesse visuelle et esthétique peu vue ces dernières années(si on compte pas Avatar bien sur).

De rouille et d’os de Jacques Audiard.

palmarès juin 2012

Mon avis: On peut être frappé par le décalage entre l’affiche et son titre,bien que l’un comme l’autre soit extrêmement lié,ce qui se voit d’ailleurs dans la bande annonce.L’ensemble est filmé avec une certaine brutalité sans fioriture sans le souci de plaire.Le réalisateur explore avec réalisme les blessures du corps et de l’âme.

Mille mots de Brian Robbins.

palmarès juin 2012

Mon avis:Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas vu Eddie Murphy sur grand écran et ça fait du bien de le revoir dans un registre toujours aussi comique.

Marley de Kevin Macdonald.

palmarès juin 2012

Mon avis: Les fans du chanteur seront certainement comblés par ce documentaire retraçant la vie du chanteur et son influence dans la musique.

Roméo et Juliette de Sasha Waltz.

palmarès juin 2012

Mon avis: Très belle histoire d’amour bien que tragique qui doit être magnifiquement interprétée mais qui je pense doit se voir en « vrai »pour en ressentir toute l’émotion.

Men in Black III de Barrey Sonnenfeld.

palmarès juin 2012

Mon avis:Je n’ai jamais été trop fan de Men in Black,je trouvais çà plutôt moyen déjà à l’époque.

L’exercice de l’État de Pierre Shoeller.

palmarès juin 2012

Mon avis:Un film qui a l’air assez lent dans sa mise en scène mais qui trouve toute sa place puisqu’il montre l’envers du décor des hommes de pouvoir et une société en crise.

Les neiges du Kilimandjaro de Robert Guediguian.

palmarès juin 2012

Mon avis: Un film qui oscille entre dénonciation sociale et drame avec justesse et émotion.

Je te promets de Michael Sucsy.

palmarès juin 2012

Mon avis: On peut être séduit par le couple Channing Tatum et Rachel McAdams mais le film manque d’originalité et l’intrigue reste trop attendue.

Eva de KiKe Maillo

palmarès juin 2012

Mon avis:Une bande annonce qui laisse sur sa faim mais qui a le mérite de ne pas en dévoiler trop de sorte que la curiosité du spectateur est attisée d’autant plus que le synopsis est prometteur.

Americano de Mathieu Delmy.

palmarès juin 2012

Mon avis: Un film qui me donne l’impression d’être un peu brouillon et un peu « touche à tout ».

Le prénom d’Alexandre de La Patellière et Mathieu Delaporte.

palmarès juin 2012

Mon avis:Le prénom promet de passer un très moment en compagnie de Patrick Bruel,de l’excellent Guillaume de Tonquédec et de ses amis.

La cabane dans les bois de Drew Goddard.

palmarès juin 2012

Mon avis:Un conseil pour commencer,ne pas regarder la bande annonce qui dévoile tout.Aux premiers abords,le film semble ne pas tomber dans la facilité du genre mais progressivement il accumule les clichés et présage d’une fin trop prévisible.

Barbara de Christian Petzold.

palmarès juin 2012

Mon avis:L’histoire est séduisante mais la mise en scène se révèle trop glaciale et intimiste.

Cosmospolis de David Cronenberg.

palmarès juin 2012

Mon avis:Un film qui rappelle beaucoup American Psycho sauf qu’ici à la place de Christian Bale c’est Robert Pattinson qui campe le rôle du golden boy.Le charme et le charisme n’opèrent pas autant qu’avec CB,peut-être que les fans de Twilight seront plus sensibles au jeu de RP.

Dark Shadows de Tim Burton.

palmarès juin 2012

Mon avis:Je ne sais pas pour vous mais le monde magique et tellement à part de Tim Burton n’opère plus vraiment sur moi.On est très loin de l’excellent Big Fish,la faute peut-être à un Johnny Deep caricatural,mono expressif qui n’arrive pas à se défaire et à un incarner autre chose qu’un mec loufoque.Les films de Tim Burton manquent cruellement de nouveauté,de sang neuf et de no Johnny Deep.

Street Dance 2 de Max Giwa et Dania Pasquini.

palmarès juin 2012

Mon avis: On ne regarde pratiquement jamais ce genre de film pour son scénario mais pour les prouesses artistiques,les chorégraphies des danseurs et pour les musiques endiablées.Celui-ci ne déroge pas à la règle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *