Les chiens les plus célèbres du cinéma !

Comme les superhéros, les chiens sont des membres à part du cinéma. Ils amusent, provoquent un amour véritable, effraient et font ressentir des émotions fortes, spécialement aux enfants qui adorent les voir. Voici une sélection de chiens célèbres au cinéma.

Beethoven, le Saint-Bernard

Le Saint-Bernard est une race impressionnante. Elle peut peser jusqu’à une centaine de kilos à l’âge adulte. Les scénaristes ont d’ailleurs joué sur ce gabarit pour en faire des situations drôles dans le film. Fidèle à sa famille comme la majorité des chiens et adoré par les enfants, Beethoven séduit tous les téléspectateurs et offre une belle image de cette race souvent crainte sans raison puisqu’elle est de nature calme et sociable.

Milo, le Jack Russel de The Mask

Le film The Mask ne possède pas un seul acteur complètement barré, mais deux ! En effet, si l’on retient souvent l’excellent Jim Carrey, il ne faut pas oublier pour autant le Jack Russell jouant le rôle de Milo. Cette race est excellente pour les enfants car elle est active, très active ! Vous pouvez le voir jouer pendant des heures avec un lanceur de balles automatique ou courir comme si sa vie en dépendait dans le couloir.

Compagnon de Stanley, le personnage de Jim Carrey, il se montre tantôt affectueux, surpris par son maître et totalement fou quand il approche le fameux masque.

Croc Blanc, du livre à l’écran

Croc Blanc n’est pas né de l’imagination d’un scénariste, mais d’un écrivain passionné par l’Alaska, Jack London. Son livre est souvent lu par les enfants au collège. Il offre une histoire que l’on aime dévorer. On ne peut qu’adorer Croc Blanc, ce chien-loup victime de vilains braconniers avant de tomber, évidemment, sur un homme bon qui fera tout pour le sauver et lui offrir une belle vie.

Les 101 Dalmatiens

Sorti dans un premier temps en dessin animé, les 101 Dalmatiens est un film qui a très bien marché auprès du public. La race majestueuse et tachetée est impressionnante et dure à éduquer à l’âge adulte, mais comme ils sont chiots dans le film, les dalmatiens sont vraiment mignons et ont l’air de peluches. La meute considérable fait rêver les enfants. Ils s’imaginent évoluer au milieu de petites boules de poils qui passent leur temps à faire des bisous et des câlins.

En revanche, ils détestent la vilaine Cruella et son style tout en noir et blanc. Toujours l’excès, ce personnage est parfaitement construit pour offrir un contraste efficace pour l’histoire.

Ces quelques chiens sont de parfaits symboles de la présence des animaux à l’écran. Ils ne forment pas une liste exhaustive et de nombreux autres auraient mérité plus de détails comme Crockdur (Harry Potter), Didier (le film loufoque où Alain Chabat est un chien devenu homme), Hatchi (cet Akita fidèle au point de revenir pendant 9 ans sur le quai d’où est parti la dernière fois son maître), Sam (compagnon de Will Smith dans « Je suis une légende »), Einstein (le chien du Docteur Emmett dans « Retour vers le futur »)…