Le film The Grinch

Sans doute vous demandez-vous pourquoi j’ai fais une page sur LE GRINCHEUX, bien que Tim Burton n’est aucunement collaboré au projet? La raison est que le film tout entier tente de reproduire le style burtonnien et que je voue un intérêt particulier aux contes, à la poésie et à l’art gothic et étrange. Dans ce film, Ron Howard ( Splash, Pompier en alerte, Cocoon, Apollo 13 ) à voulu faire ressortir ces caractéristiques à la manière de Tim Burton… Mais est-ce de l’inspiration ou du plagiat??? Je répondrai à cette question un peu plus tard. Pour commencer je vais vous décrire un peu ce qu’est LE GRINCHEUX.

The Grinch

Dans un flocon de neige, il existe une petite ville avec des habitants un peu particulier : les Who!! Chacune de c’est petite créature adore noël, les repas des fêtes et surtout les tonnes de cadeaux! Ils ont tous hâtes de fêter noël sauf le Grinch. Après plusieurs moqueries et mauvaises surprises, cet étrange bonhomme vert tentera de voler noël!

C’est donc le 17 novembre dernier qu’est arrivé sur nos écrans ce conte moraliste du Dr Seuss. Remplis de décors fait en studios, d’acteurs comiques et de couleurs éclatantes, le film s’avère être simplement superficiel et sans attachement. Par contre, sans être un échec complet, le film parvient à nous faire rire à quelques reprises et à réveiller notre âme d’enfant ( mais pas trop longtemps ). Les acteurs sont bons, mais ont les voient à peine ; ils fondent parmis les figurants trop nombreux et les décors sur-utilisés. Jim Carrey est tout de même assez rigolo et Christine Baranski ( Bowfinger, Drôle d’otages ) aussi exentrique qu’à l’habitude. Le seul personnage que je n’est pas aimé est la petite fille qui fait changer d’opinion au Grincheux. Elle est tellement parfaite et tellement merveilleuse qu’elle nous tombe sur les nerfs!! La narration est excellente et même très poétique. De plus, THE GRINCH ravira les tout petits qui s’émerveilleront facilement avec toutes les couleurs et grimaces que le film nous proposes. Sans être trop s’évère, je dirais que le film est assez bien, mais qu’il aurait facilement pu être mieux!

Un peu plus tôt j’affirmais que le film reproduisait en parti le style de Tim Burton. Ici je veux allez plus loin en maintenant que le réalisateur ne s’est pas simplement inspirer de l’oeuvre de Burton pour rehausser son film, mais qu’il l’a seulement plagié! Étrangement, la montage où se réfugie le Grincheux ressemble à la fameuse colline du NIGHTMARE BEFORE CHRISTMAS de Burton. L’habit de Père-Noël que porte Jim Carrey est semble à celui de Jack… Il y a même une scène où l’ont fait manger le Grincheux qui est tourné de la même façon que dans EDWARD SCISSORHAND. De plus, Ron Howard n’a pas su faire mieux que l’original. Contrairement à Tim Burton, les couleurs du GRINCHEUX sont tellement entremêlés qu’elles en deviennent fades et usées. Il y a tellement de décors et d’accessoires inutiles que les acteurs semblent manquer de place pour se déplacer. Trop c’est trop! Néanmoins le film nous aura permis de dire que s’il avait été réalisé par Tim Burton il aurait probablement été un nouveau chef d’oeuvre du genre!!!

Bien que le film soit moins original que l’on espérait, il aura su nous faire rire. La scène d’ouverture est très réussi par son coté visuel et sa narration en vers. Bien que la morale du film soit amené un peu maladroitement, elle fera réfléchir les tout petits. Tout au long du film, on trouve la magie de noël qui réchauffe le coeur. Les jeunes enfants s’emballeront devant le personnages du Grincheux, et ceux qui ne sont pas trop cinéphile passeront un assez bon moment. Le film demeure quand même très divertissant et on ne s’ennuie pas. On peut facilement prédire que ce conte de noël deviendra un classique du temps des fêtes que les enfants auront plaisir à se repasser encore et encore.