L’analyse de Star Wars épisode 6 : Le Retour Du Jedi

Star Wars épisode 6 : le retour du jedi met un terme à la saga. Ce qui est assez surprenant dans cet épisode c’est cette sensation de “tout se termine là”. Toutes les petites histoires qui composent Star Wars prennent toutes fin d’un coup. Tout d’abord Luke qui termine sa formation puis s’ensuit la mort de Jabba qui mettra fin au règne des Hutt sur Tatooine ; Vador qui, après sa rémission s’en ira à cause de ses blessures et enfin l’empereur qui, avec sa mort mettra un terme au règne impérial.

Star Wars épisode 6 : Le Retour Du Jedi

La majorité des personnages phares de la saga meurent dans cet épisode mais étonnement celui-ci n’est pas le film le plus noir de la trilogie originelle.(voir l’analyse de l’épisode V) Le mauvais point que l’on pourrait trouver à cet épisode est que justement tout se termine trop vite. Moins de cinq minutes après la destruction de l’étoile de la mort le rideau est tiré et le générique de fin apparaît. Sans compter que cette analyse se base sur la version remasterisée de 1998 et non sur la version originale de 1983 qui se trouve être encore plus courte. Georges Lucas s’était rendu compte de la rapidité de cette fin et a décidé d’atténuer ce défaut dans la version remasterisée.

Par contre, cet épisode laisse porte ouverte à n’importe quelle suite traitant de la reconstruction de la république, de la vie de Leia et Han ou encore des futures épreuves qu’affrontera Luke vu qu’à la fin de ce film on fait “table rase”.

Du point de vue des effets spéciaux, on remarque que 3 ans après l’empire contre attaque leur industrie s’est considérablement développée et qu’ils ont encore fait des progrès. Les armes, vaisseaux, décors, explosions sont plus soignés et plus approfondis.

La mise en scène est de grande qualité. La scène de la course poursuite dans la forêt de la lune d’Endor ou encore la scène de l’empereur cherchant à convaincre Luke sont d’un point de vue technique tirés de bons plans tournés “à l’ancienne”. Tant la course est haletante et tant la scène de l’empereur est d’une noirceur infinie.

Pour ce qui est des acteurs, comme on dit, on ne change pas une équipe qui gagne! De plus, ces derniers connaissent bien leurs personnages et cela se ressent. Leur jeu évolue en même temps que leurs rôles ce qui permet à l’histoire de ne pas être ralentie de ce coté-là.

Pour conclure, je dirai que l’épisode 6 met un point final à la saga de façon spectaculaire et rapide. Il n’en restera pas moins un des meilleurs films et se trouve par ailleurs être un maillon indispensable à cette grande saga qu’est Star wars. Peut être que cet épisode ne sera pas la fin mais un intermédiaire ; qui sait? L’avenir nous le dira …