le film Kung Fu Panda

Les studios Dreamworks nous ont révélés aujourd’hui à Cannes leur nouvelle production 3D attendue depuis plusieurs mois par les amateurs de films d’animation : Kung Fu Panda ! Les prouesses techniques sont bien présentes et participent à élaborer un divertissement pur et dur de très bonne facture. Si la participation des comédiens offre également une touche humoristique des plus amusantes, Kung Fu Panda se démarque des productions actuelles par le soin apporté à l’esthétique du film et notamment à sa mise en scène, ingénieuse et spectaculaire… Everybody was Kung-Fu Fighting ? Nous aussi…

  • KUNG FU PANDA
  • Un film de John Stevenson et Mark Osborne
  • Avec les voix de Jack Black, Dustin Hoffman, Angelina Jolie, Ian McShane, Lucy Liu, Jackie Chan
  • Durée : 1h30
  • Date de sortie : 09 Juillet 2008

Le film Kung Fu Panda

Elu pour accomplir une ancienne prophétie, le rêve de Po devient réalité lorsqu’il rejoint le monde du Kung-Fu pour apprendre les arts martiaux auprès de ses idoles, les légendaires cinq Cyclones. Mais Taï Lung, le léopard des neiges fourbe et animé d’un désir de vengeance, approche à grands pas et c’est Po qui sera chargé de défendre la vallée face à cette menace grandissante… L’enthousiasme est immédiat. Passées les premières minutes en animation traditionnelle, aussi délurées que grandioses, Kung Fu Panda nous plonge dans un environnement tout en rondeurs où les pandas sont élevés par des grues et servent des bols de nouilles chinoises à des cochons d’Inde ou des lapins. S’accaparant une excellente prestation de Jack Black, aussi touchante qu’hilarante, l’équipe Dreamworks brode autour du personnage de Po, une sorte de mythe du bonhomme bedonnant, sourieur et gentillet et dont les rêves dépassent toute réalité. Pas besoin de lutter, on s’attache au panda comme à une grosse vieille peluche et inutile de chercher la petite bête, c’est bien de la grosse dont vous allez tomber amoureux…

Si l’on ajoute à ce Po une galerie de personnages franchement géniale composée notamment d’un maître es Kung Fu hilarant et flegmatique qui réussit à prendre possession de ses ennemis grâce à un mouvement de petit doigt, d’une tigresse intrépide, d’un singe habile et mangeur de biscuits aux amandes et autres tortues aux idéaux perchés, on peut se délecter pendant 1h30 des répliques fusantes entre les protagonistes et la confrontation de ces caractères bien trempés. Cependant, ce qui marque véritablement dans ce Kung Fu Panda, c’est l’intelligence de la mise en scène et l’accumulation d’idées géniales fleurissant au gré des séquences. Si l’on retiendra une scène d’évasion hallucinante où une armée de rhinocéros ne parvient pas à stopper un tigre déchaîné, c’est la formation au Kung-Fu de Po par Maître Shi Fu qui mérite bien la palme du combat le plus invraisemblable jamais imaginé. D’une esthétique radieuse, se rapprochant des estampes chinoises dans ses moments les plus émouvants, le long-métrage est une véritable réussite artistique sur de nombreux points et parvient à redorer le blason d’un studio d’animation qui peinait à se renouveler ces derniers temps. Au final, il est donc très difficile de ne pas prendre un malin plaisir à suivre les aventures de ce Panda un peu trop lourdaud et ventripotent qui mérite toutes nos attentions. Se targuant en bonus d’un joli message sur la difficulté d’élever ses enfants et de les laisser grandir, Kung Fu Panda est un petit vent de fraîcheur dans le monde de l’animation et s’il ne parvient pas à rivaliser avec Pixar dans l’exploration de thèmes profonds et cinématographiquement uniques, il constitue néanmoins une bonne surprise à conseiller aux jeunes et aux moins jeunes… A consommer sans modération, un bon coup de patte dans la tronche fait parfois un bien fou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *