Critique : Inglourious Basterds de Quentin Tarantino

Allez voir un Tarantino au cinéma c’est rare et c’est bien souvent très, très bon ! Et une fois n’est pas coutume ce fut encore le cas avec Inglourious Basterds. Les critiques post Festival de Cannes n’était pas très bonne et laissé croire à une déception. Je pense que seules les personnes ne connaissant pas le cinéma de Quentin Tarantino seront déçues. En effet ce film est clairement Tarantinesque que ce soit dans la mise en scène ou dans des dialogues énormes.

L’histoire de Inglourious Basterds

“Dans la France occupée de 1940, Shosanna Dreyfus assiste à l’exécution de sa famille tombée entre les mains du colonel nazi Hans Landa. Shosanna s’échappe de justesse et s’enfuit à Paris où elle se construit une nouvelle identité en devenant exploitante d’une salle de cinéma.
Quelque part ailleurs en Europe, le lieutenant Aldo Raine forme un groupe de soldats juifs américains pour mener des actions punitives particulièrement sanglantes contre les nazis. “Les bâtards”, nom sous lequel leurs ennemis vont apprendre à les connaître, se joignent à l’actrice allemande et agent secret Bridget von Hammersmark pour tenter d’éliminer les hauts dignitaires du Troisième Reich. Leurs destins vont se jouer à l’entrée du cinéma où Shosanna est décidée à mettre à exécution une vengeance très personnelle…”

[amazon_link asins=’B002MRRUDE,B00IRDGWI6,B00LH42J1Q’ template=’ProductCarousel’ store=’clapmovie0e-21′ marketplace=’FR’ link_id=’b84f4e11-6339-11e7-86ec-1557e237e6e1′]

Il est sur que les personnes qui iront le voir en s’attendant à un film de boucher ou ça trucide du nazi du début à la fin seront déçues car bien évidemment Inglourious Basterds vaut bien plus que ça ! ! ! Et d’entrée ça commence très fort avec un chapitre 1 qui est pour moi le meilleur. C’est bien simple au début on se croirait dans un film de Sergio Leone boosté avec une musique somptueuse montrant magistralement la tension qui se dessine sous nos yeux. Le début du film est une discussion tendue et intense mélangeant langue française et anglaise entre le colonel Hans Landa et un français.

Un film d’action alternant les langues !

D’ailleurs, le mélange des langues est vraiment une excellente idée en alternant le français, l’allemand et l’anglais. Cela donne de la force aux différents personnages. Tourné ce film entièrement en anglais lui aurait enlevé beaucoup ! Il faut absolument voir le film en VO ! C’est donc dès cette première scène que l’on découvre le colonel Hans Landa joué par Christoph Waltz qui a remporté le prix d’interprétation masculine à Cannes. Cela est vraiment mérité, car il alterne durant tout le film une gentillesse cachant une cruauté sans limites.

Ce chapitre 1 lance donc le film de manière magistrale avant de découvrir les batards avec à leur tête un Bad Pitt une fois de plus très bon avec son accent venu d’ailleurs (surtout quand il essaie de parler italien). Un régal ! Eli Roth sort également du lot ! La violence des bâtards bien que plutôt rare est vraiment très intense et de nombreuses personnes dans la salle ont détourné les yeux au moment des scalps ou des “gravures sur crâne “. Quand il s’agit de filmer la violence, Tarantino ne fait pas de fioriture.

Les personnages féminins sont également intéressants avec Mélanie Laurent et Diane Kruger. Mélanie Laurent apporte au film une touche dramatique et touchante au film du début à la fin. Elle est animée d’une vengeance féroce et deviendra malgré elle le centre d’un complot contre Hitler rassemblant tous les protagonistes du film. Le final du film est bien sûr explosif et intense. Je ne veux pas spolier, mais la fin m’a surpris, je m’attendais à un dénouement différent.

Il ressort donc un film bien construit, avec des dialogues très long, mais savoureux avec un rythme plutôt lent (on est habitué avec Tarantino et on regarde ces films en grande partie pour ça) ponctué de scènes très violentes ! Le chapitre se déroulant dans le bistrot est celui qui m’a le moins plu, car je l’ai trouvé plutôt long dans certains dialogues. Cependant, son dénouement est très bon ! Au final, on est très loin des mauvaises critiques le par ci ou la et l’on s’aperçoit que les personnes connaissant bien les films de Tarantino apprécient ce film à sa juste valeur.

Pour moi c’est un très bon Tarantino que je le placerai au même niveau que Kill Bill derrière Pulp Fiction et Reservoir Dogs. J’ai hâte de le revoir tranquillement chez moi pour certainement l’apprécier encore plus en découvrant des éléments que j’ai sans doute ratés !

Inglorious Basterds

  • Titre : Inglourious Basterds
  • Date de sortie : 19 Août 2009
  • Réalisé par Quentin Tarantino
  • Avec Brad Pitt, Mélanie Laurent, Christoph Waltz
  • Film allemand, américain.
  • Genre : Guerre
  • Durée : 2h 33min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *