La critique de Morse de Tomas Alfredson

Un film qui ne plaira pas à tout le monde, car atypique dans son histoire. On s’attend à un film gore et violent et même s’il y a des scènes violentes l’essentiel du film est ailleurs. La relation qui unit les deux enfants est très forte et même si tout les oppose ils se complètent. Leur différence ne fera que les rapprocher.

l’histoire du film Morse

“Oskar est un adolescent fragile et marginal, totalement livré à lui-même et martyrisé par les garçons de sa classe. Pour tromper son ennui, il se réfugie au fond de la cour enneigée de son immeuble, et imagine des scènes de vengeance. Quand Eli s’installe avec son père sur le même palier que lui, Oskar trouve enfin quelqu’un avec qui se lier d’amitié. Ne sortant que la nuit, et en t-shirt malgré le froid glacial, la jeune fille ne manque pas de l’intriguer… et son arrivée dans cette banlieue de Stockholm coïncide avec une série de morts sanglantes et de disparitions mystérieuses.
Il n’en faut pas plus à Oskar pour comprendre : Eli est un vampire. Leur complicité n’en pâtira pas, au contraire…”

Nous découvrons ici un film de vampire original et qui sort des sentiers battus. Il en ressort un film très lyrique que l’on pourrait rapprocher d’un conte, car son rythme est lent et nous berce jusqu’au dénouement. Le film est beau et nous entraine dans une histoire ou les méchants ne sont pas ceux que l’on croit et qui nous montre que l’amour est possible même quand celui-ci parait impossible.

Le film gagne en puissance petit à petit

En racontant l’histoire d’enfants le film gagne en puissance, car forcément tout parait plus beau ou plus cruel. La manière dont le film est filmé avec des plans souvent serrés nous fait ressentir une forme d’oppression et de mélancolie. On ressort un peu chamboulé de ce film avec la tête un peu dans le vide et ça fait du bien. On assiste ici à un cinéma qui change et qui fait du bien. Quel dommage que ce film n’est pas eut droit à une exploitation en salle plus développée surtout quand on voit les autres films à l’affiche. Voyez ce film ( si vous le pouvez) vous n’aimerez peu être pas, mais vous vivre une belle expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *