La comédie noire sur le cancer qui pourrait changer la Chine

Il y a plus de trois ans, Lu Yong, un patient atteint de leucémie, a été arrêté pour avoir introduit clandestinement des drogues moins chères en provenance de l’Inde pour lui-même et pour d’autres. Son cas a attiré l’attention du public chinois, et cette semaine, une comédie noire basée en gros sur son histoire arrive sur grand écran.

Le film, « Dying to Survive », se déroule au début des années 2000, lorsque les médicaments de marque contre la leucémie disponibles en Chine coûtaient près de 40 000 yuan (6 000 $) alors que les médicaments génériques se vendaient à peine quelques milliers de yuan en Inde.

Un alambic de « Mourir pour survivre ».

Le protagoniste, Cheng Yong, est un vendeur sur le marché qui vend une « pommade indienne magique » promettant d’aider les hommes à durer plus longtemps au lit. Par chance, un homme demande son aide pour se procurer un médicament indien dont il a besoin pour traiter sa leucémie. Cheng fait alors équipe avec le patient, un prêtre, un jeune homme rebelle et une mère célibataire dont la fille est malade. Xu Zheng, un acteur Shanghaïen connu pour sa bande dessinée, joue Cheng.

« Dying to Survive » a déjà été acclamé par la critique grâce à des projections en avant-première. Mercredi, la société de production a annoncé que sa sortie cinématographique officielle serait avancée du vendredi au jeudi en raison de la demande populaire, car le film a déjà gagné 100 millions de yuans en vente de billets en avant-première.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *